lundi 16 janvier 2012

0049 - Double #02

Officier Jalco - Vous êtes comme une idée reçue qui aurait mal été transmise !
Capitaine Weirdo 2 - C'pas drôle. Encore heureux que la téléportation ai marché ! On aurait pu être re-dédoublé en répétant la manœuvre en sens inverse...
Capitaine Weirdo 1 - D'ailleurs, on dit triplé quand on est cloné trois fois ? Où c'est toujours cloner ?
Capitaine Weirdo 2 – Je me posai justement cette question, je pense que l'on dit toujours cloner.
Capitaine Weirdo 1  – Ça me semble plus logique.
Officier Jalco - On ne peut pas rester avec vous deux comme ça...
Capitaine Weirdo 1 – Pourquoi pas ? Selon les scientifiques, les clones ont autant le droit de vivre que leurs images primaires.
Officier Jalco - Déjà, du point de vue administratif, il ne peux y avoir deux capitaines en service au même poste et ce sur le même vaisseau de combat.
Capitaine Weirdo 2 – Dans ce cas là, tu dois partir.
Capitaine Weirdo 1 – Comment ça je dois partir ? Qui dit que c'est toi l'image primaire.
Officier Jalco - Effectivement d'un point de vue technique, l'un comme l'autre vous pouvez être l'original, si je puis dire.
Capitaine Weirdo 1 – Je suis resté au point initial !
Capitaine Weirdo 2 – Non, je suis l'original et c'est ma téléportation qui a réussie !
Officier Jalco  - Bon sang, on vas jamais s'en sortir pour vous départager.
Ici l'ordinateur de bord : Un problème technique inconnu est survenu durant la téléportation du capitaine Weirdo. Cependant, dans les archives thermiques, la signatures du capitaine n'as jamais quittée le téléporteur de la salle de commande.
Capitaine Weirdo 2 – Donc, je suis le clone.
Officier Jalco - C'est cela.
Capitaine Weirdo 1 – Je suis désolé pour toi. J'aimerai pas être à ta place.
Capitaine Weirdo 2 – Oh, le plus dur c'est d'être la copie d'un humour de merde. On le voit venir, du coup on se marre un peu moins.
Capitaine Weirdo 1 – Qu'est ce que tu veut faire ? Partir ?
Capitaine Weirdo 2 – On pense sûrement la même chose en ce moment précis...
Capitaine Weirdo 1 – Stratégiquement et dans la situation actuelle de la guerre spatiale, c'est sans aucun doute la meilleure solution.
Officier Jalco - Je suis pas dans vos têtes, quelqu'un peu m'expliquer ?
Capitaine Weirdo 1 – Le mieux serait de le cryogéniser...
Capitaine Weirdo 2 – Une sorte d'assurance survie, des organes de rechange en quelques sortes...
Capitaine Weirdo 1 – Ou vice versa.
Officier Jalco - C'est une lourde décision à prendre, vous ne voulez pas un peu plus de temps ?
Capitaine Weirdo 2 – Non d'avoir plus de temps me ferait changer d'avis. Me sacrifier pour moi même, c'est un peu me sacrifier pour l'équipage. Val-Halla téléporte moi dans la salle d'hydrocryogénisation.
Capitaine Weirdo 1 – Je suis fière de toi ! Nous sommes des putains de héros !
Capitaine Weirdo 2  – Oué, tâche de ne pas mourir. Je t'en voudrais de servir trop tôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire